Réseau Sein : un nouveau réseau de compétences du Cancéropôle Grand Ouest

Philippe Juin
Philippe Juin, coordonnateur du Réseau Sein du CGO

Le réseau SEIN, coordonné par Philippe Juin, directeur de recherche Inserm, UMR-S 892 - C 6299 CRCNA, étudie les cancers mammaires classés « Luminal B » ou « Triple-négatif ».

 

Il envisage de fédérer diverses équipes de recherche du Grand Ouest autour d’objectifs scientifiques communs, qui étudieront, en s’appuyant notamment sur des expertises identifiées et labellisées par le CGO au sein des axes et réseaux déjà existants :

 

  • Les mécanismes de morts cellulaires associés aux traitements actuels ou en cours de développement (hormono-/chimio-/radio-/immuno-);
  • L’hétérogénéité des tumeurs et l’influence du microenvironnement et de l’environnement;
  • L’impact des choix thérapeutiques sur la sélection des cellules cancéreuses résiduelles et du microenvironnement associé, conduisant à l’orientation d’un phénotype tumoral de plus en plus résistant ;
  • Les mécanismes évolutifs qui influencent la progression tumorale (cellules initiatrices de cancer, métastases).

 

L’objectif général est d’identifier de nouvelles vulnérabilités dans les cancers du sein de mauvais pronostic. Une des caractéristiques des équipes de recherche impliquées est leur lien avec un ou plusieurs réseaux de soin qui leur permettent de collecter le matériel biologique adapté à ses questions de recherche spécifiques et aux technologies pressenties.

Revenir