Appel à d’offres STRUCTURANT ouvert CGO/Régions 2024

Echéance : 15/07/2024

Organisateur : Cancéropôle Grand Ouest

Terminé
Partagez l'article

APPEL D'OFFRES STRUCTURANT OUVERT CGO/REGIONS 2024

LOGO-AO-Emergence-CGO-2

Depuis 2005 les Régions Bretagne, Centre-Val de Loire et Pays de la Loire apportent des financements permettant au CGO de structurer la recherche en cancérologie en faisant émerger des équipes de recherche nouvelles, des plates-formes ou plateaux techniques mutualisés, ou en incitant à des regroupements d'équipes ou de moyens existants afin de générer une plus-value dans le domaine de la recherche en cancérologie.

Ces trois Régions continuent de soutenir la politique scientifique du Cancéropôle orientée vers l'émergence de programmes originaux spécifiques à l'interrégion Grand Ouest, permettant de valoriser les ressources interrégionales tout en renforçant son image propre, sous la forme de projets, réseaux ou consortiums d'équipes individualisés et sélectionnés chaque année.

Télécharger le cahier des charges

Télécharger la lettre d'intention

Télécharger le dossier de candidature 

Télécharger l'annexe financière

→ Date limite de soumisssion : 03 mai 2024 

→ Date limite de dépôt du dossier complet : 15 juillet 2024 -  midi

Attention : envoi du dossier au CGO à contact@canceropole-grandouest.com

Il est impératif de contacter le chef de projet de votre réseau.

CONTEXTE DE L'AOS OUVERT 2024 CGO/REGIONS

Pour cette année 2024, il a donc été décidé de lancer un appel à projets visant à financer au moins un projetoriginal et ambitieux de nature à faire émerger et à structurer une image spécifique de l'interrégion Grand-Ouest.

Il s'agit d'un appel d'offres spécifique, complémentaire de l'AO interrégional de la Ligue contre le Cancer.

OBJECTIFS

Les projets doivent permettre l'émergence de projets interrégionaux originaux et compétitifs au niveau européen en rapprochant des équipes de recherche et de cliniciens provenant du tissu régional scientifique (laboratoires des universités ou des organismes nationaux de recherche), hospitalier (public ou privé orienté vers l'innovation).

Les projets devront être :

  • originaux( les projets ne doivent pas exister ailleurs)
  • porter (ou générer) une spécificité Grand Ouest et leur capacité à structurer l'image du Grand Ouest dans le domaine de la recherche sur le cancer
  • être capables de motiver, d'agréger et d'orienter vers le cancer des équipes existantes des trois régions.

CHAMP DE L'AOS OUVERT

Les propositions devront s'inscrire dans au moins un des trois champs de recherche suivants :

  • Une ou plusieurs pathologie(s) cancéreuse d'organe définie.
  • Une approche transversale innovante reposant sur une ou des cibles moléculaires, de nouveaux outils diagnostiques et pronostiques, ou permettant d'élaborer de nouvelles approches thérapeutiques.
  • Les sciences humaines et sociales (psychologie, sociologie, épidémiologie, biostatistiques, géographie de la santé, économie, éthique, anthropologie, droit, etc…).

La priorité sera donnée aux projets qui auront pour perspectives le dépôt d'un futur projet à l'échelle européenne dans le cadre de la Mission Cancer du programme Horizon Europe.

Attention : Les projets devront être réellement orientés en « recherche translationnelle » et/ou en sciences humaines et sociales en cancérologie avec des perspectives clairement définies, tant en termes de délais que de stratégie.

Ni les essais cliniques, ni les projets de recherche exclusivement fondamentale ne seront considérés dans le champ de cet appel d'offres.

MODALITÉS

Les projets devront être interrégionaux. Ils pourront impliquer des équipes nouvelles par rapport au Cancéropôle, qui le rejoindront alors. Ils peuvent être transversaux au sein du Cancéropôle, et non nécessairement liés aux réseaux thématiques actuellement définis.

Le montant maximal des crédits accordés ne pourra pas excéder 280 000 € HT par projet.

CRITÈRES D'ÉLIGIBILITÉ

  • La durée des projets n'excèdera pas 24 mois et les financements pourront être éligibles sur une durée maximum de 3 ans (36 mois). Aucun délai supplémentaire ne pourra être demandé par le porteur au-delà de cette durée.
  • Cet appel d'offres est ouvert aux équipes du territoire du CGO.
  • Les projets devront être structurants au niveau de l'interrégion, associant des équipes des trois régions constitutives du Cancéropôle Grand Ouest, ainsi que des plateformes ou plateaux techniques.
  • Les projets devront être pluridisciplinaires et transversaux, associant des équipes de recherche appartenant à des disciplines différentes, des unités de recherche et/ou d'organismes différents et/ou des équipes de recherche clinique.
  • Les équipes appartiendront à des organismes publics de recherche (EPST, EPIC, …), des établissements d'enseignement supérieur (universités, écoles), des établissements de santé publics et privés.
  • Les partenaires industriels et/ou les équipes extérieures au CGO assureront leur propre financement.
  • Le porteur de projet, apte à s'investir pleinement dans la mise en place et le suivi du programme, devra être clairement identifié par l'ensemble des équipes participantes.
  • Il sera responsable de la mise en place des modalités de collaboration entre les équipes participantes, de la production des documents requis (rapports et bilans scientifiques), de la tenue des réunions, de l'avancement et de la communication des résultats au cours des journées scientifiques du CGO.
  • Un calendrier de rendu des programmes devra être présenté.
  • La contribution attendue des différents partenaires sera clairement identifiée avec un échéancier détaillé du déroulement des opérations. Les besoins et les procédures d'accès aux plates-formes devront être identifiés.

Seront pris en compte :

  • L'excellence de la production scientifique des équipes participantes.
  • L'originalité du projet, son caractère innovant, la qualité du continuum recherche cognitive/recherche clinique.
  • L'inscription dans une perspective d'innovation et de transfert des résultats de la recherche vers le malade
  • Le développement d'un partenariat avec le monde industriel (groupes pharmaceutiques et diagnostiques, start-up de biotechnologie/santé), conduisant à un transfert technologique et à la valorisation des innovations.