18 mai 2022. Journée scientifique annuelle interne du Réseau VIR.

Publié le : 18.05.2022

Catégorie : Non classé

Partagez l'article

Retour sur la Journée scientifique annuelle du Réseau Vectorisation, Imagerie, Radiothérapies du CGO

La 18ème Journée scientifique du réseau « Vectorisation, Imagerie, Radiothérapies » qui s’est déroulée le 18 Mai 2022 à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes a réuni 41 personnes.

Neuf projets ont été présentés, financés via différents appels à projets (Appel à projets « Emergence » du CGO, PHRC-K de l’INCa & DGOS, PCSI de l’ITMO Cancer, de l’ANR et européen ERAPerMED) recouvrant les différentes thématiques de recherche affichées par le réseau. Plusieurs présentations se sont faites en binôme entre le porteur du projet et un jeune chercheur impliqué dans le projet.

La session « conception d’agents innovants pour l’imagerie et la thérapies » a porté sur le développement de composés azamacrocycliques à visée théranostique (R Tripier, N Hamon, CEMCA, Brest) ; sur la modélisation, préparation et stabilités chimiques de récepteurs pour des anions astatures (C Maingueneau) ; sur la pertinence anticancéreuse d’une nanothérapie ciblée anti-EGFR (E Allard-Vannier) et sur la nanoformulation et l’évaluation thérapeutique d’un nouveau complexe bioorganométallique à fort potentiel antitumoral pour le cancer ovarien (P Idlas).

La présentation de l’essai clinique de phase III ARTIX étudiant la radiothérapie adaptative hebdomadaire versus IMRT standard dans le cancer de la tête et du cou (R de Crevoisier) a illustré la session « Imagerie multimodale et radiothérapies ».

La session « Thérapies vectorisées et radiothérapies des cancers : de l’expérimentation animale aux essais cliniques » s’est intéressée à l’étude clinique de radiothérapie sélective interne en traitement néoadjuvant du Cholangiocarcinome opérable (J Edeline) ; aux développements autour de la dosimétrie pour l’irradiation préclinique par protons FLASH à ARRONAX (V Potiron) et à l’optimisation de la dose de rayonnement pour les procédures guidées par rayons X (J Bert, M Villa Arias).

Enfin la session « Réponse biologique et radiothérapies » s’est focalisée sur un projet portant sur la planification personnalisée de la radiothérapie grâce à la modélisation intégrative de l’effet de la dose locale et aux nouvelles contraintes dosimétriques (O Acosta, C Sosa-Marrero).

Cette journée a aussi été l’occasion de présenter le réseau européen COST NOAR dédié au développement de radiopharmaceutiques marqués à l’astate 211 (JF Gestin), mais aussi deux structures régionales extérieures au CGO dans le but de mieux les connaître et de favoriser des interactions, Biogenouest (J Le Seyec) et la Fédération Hospitalière Tech-San (P Mabo).

Enfin une partie du programme a été consacrée à l’organisation du réseau VIR, par la présentation du bilan de l’année qui vient de s’écouler, les actions envisagées, la discussion autour d’appels à projets en cours et les orientations stratégiques du CGO et du réseau VIR dans le cadre de l’appel à candidatures « Labellisation des Cancéropôles 2023 – 2027 ».

Pour toute information, merci de contacter Françoise Léost francoise.leost@univ-nantes.fr