Lancement du consortium OncoSTART pour soutenir l’entrepreneuriat en oncologie

Publié le : 31.05.2021

Catégorie : Non classé

Partagez l'article

Douze acteurs experts joignent leurs forces et leurs réseaux pour dynamiser l’entrepreneuriat dans l’innovation contre les cancers

Créé à l’initiative de MATWIN, accélérateur français dédié à l’innovation en oncologie, le consortium OncoSTART rassemble et mutualise au niveau national les expertises, savoir-faire et réseaux spécifiques de douze acteurs clés engagés dans la recherche et l’innovation contre le cancer. Ce nouveau collectif vise à dynamiser la création de start-ups à forte valeur ajoutée dans le secteur de l’oncologie et à soutenir le développement d’une filière plus visible à l’échelle internationale pour mieux répondre aux besoins des patients.

Le comité de pilotage d’OncoSTART est composé à ce jour de douze membres actifs :

  • Les Cancéropôles : CLARA (Lyon Auvergne-Rhône-Alpes), Sud (Provence-Alpes-Côte d’Azur), Grand-Ouest (Bretagne, Centre, Pays de la Loire) et Nord-Ouest (Normandie, Hauts de France),
  • Les Instituts Carnot spécifiquement axés sur le cancer : Curie Cancer, CALYM pour le lymphome et OPALE pour les leucémies et maladies apparentées,
  • Le biocluster Cancer Campus,
  • Le centre de lutte contre le cancer Gustave-Roussy,
  • L’accélérateur MATWIN (coordinateur du consortium),
  • La formation LS LEAD (Life Science Leadership School),
  • Le réseau hospitalier Unicancer.

La crise sanitaire a permis de démontrer que de nombreuses sociétés de biotechnologies issues de la recherche académique pouvaient proposer des innovations de rupture (vaccins, tests, etc.). La cancérologie est un bon exemple de cette tendance, avec des développements récents portés par de jeunes entreprises dans les domaines de l’immunothérapie, des cellules CAR-T, de la e-santé ou de l’intelligence artificielle. La création de start-ups étant un marqueur clé de la capacité d’innovation de cette filière, le consortium OncoSTART a précisément choisi de promouvoir et d’accompagner ces créations d’entreprises pour accélérer et améliorer le développement d’innovations au bénéfice des patients.

« La France a des atouts considérables en matière de recherche contre le cancer. L’excellence de sa recherche académique, son écosystème foisonnant et son innovation très active sont dus en grande partie à un puissant soutien public depuis plus de 20 ans. Mais il reste difficile de transformer ces résultats en applications concrètes pour les patients ! », déclare Lucia Robert, CEO de MATWIN. « OncoSTART est une opportunité de créer des passerelles entre les acteurs pour rendre l’écosystème de l’innovation en oncologie plus efficient pour tous, d’abord pour les porteurs de projets et développeurs, puis, à terme, pour les patients. »

Ouvert à tous types de porteurs de projets (doctorants, jeunes chercheurs, aspirants entrepreneurs, entrepreneurs confirmés), OncoSTART propose une démarche transversale donnant accès à un continuum d’actions dédiées à la sensibilisation, la formation et l’accompagnement de projets entrepreneuriaux dans le domaine. Le dispositif fonctionne comme une boîte à outils permettant une réponse individualisée propre aux besoins spécifiques de chaque porteur de projet, et capitalise sur la mise en réseau d’un certain nombre de programmes d’accompagnement déjà existants.

« La culture entrepreneuriale doit être encouragée ! Et l’ambition d’OncoSTART est de montrer que ceux qui relèveront le défi trouveront quelqu’un pour les accompagner », déclare Jean-Yves Blay, président d’Unicancer. « Unicancer est fier de rejoindre ce collectif, coordonné par sa filiale MATWIN, qui va dynamiser une filière d’acteurs partageant les mêmes valeurs autour de l’innovation dans le cancer ! »

Le cancer reste une problématique de santé mondiale majeure. En France, on dénombre chaque jour plus de 1 000 diagnostics de cancer et plus de 430 décès. Les coûts associés à cette maladie sont importants tant au niveau individuel que collectif. En France, le cancer est la troisième dépense en santé et représente 10% des dépenses de l’Assurance-Maladie, avec un coût en augmentation de 48% depuis 2004[1], en grande partie tiré par une hausse de l’incidence.

A propos des membres d’OncoSTART

  • MATWIN, filiale d’Unicancer, porte depuis douze ans le seul programme national accélérateur exclusivement dédié à l’innovation en cancérologie. Ouvert aussi bien aux équipes académiques qu’aux start-ups, MATWIN s’appuie sur un partenariat historique avec une quinzaine de laboratoires internationaux engagés en oncologie soucieux de détecter précocement des projets à visée thérapeutique ou diagnostique à fort potentiel : Amgen, AstraZeneca, Boehringer Ingelheim, Bristol-Myers Squibb, Exact Sciences, Gilead, GlaxoSmithKline, Nanostring Technologies, Novartis, Pfizer, Pierre Fabre, Roche, Sanofi. Depuis sa création, MATWIN interagit avec l’ensemble des acteurs de l’écosystème (structures de valorisation, incubateurs, pôles, clusters, etc.) pour optimiser la valorisation de l’innovation dans le domaine. Au regard de son positionnement national, MATWIN assure la coordination d’OncoSTART.
  • Unicancer est le seul réseau hospitalier français dédié à 100% à la lutte contre le cancer. Il regroupe les 18 Centres de lutte contre le cancer français (CLCC), des établissements de santé privés à but non lucratif. Unicancer est le premier promoteur académique d’essais cliniques en oncologie à l’échelle européenne.
  • Les cancéropôles, créés en 2003 à l’initiative du 1er Plan Cancer, sont en charge à l’échelle régionale ou inter-régionale de coordonner la recherche en cancérologie en décloisonnant secteurs et disciplines. Ils rassemblent les communautés scientifique, clinique et industrielle et proposent formation, accompagnement, financement pouvant aller pour certains d’entre eux jusqu’à la validation de preuve de concept. Sont à ce jour engagés dans OncoSTART, les cancéropôles CLARA (Lyon Auvergne-Rhône-Alpes), Sud (Provence-Alpes-Côte d’Azur), Grand-Ouest (Bretagne, Centre, Pays de la Loire) et Nord-Ouest (Normandie, Hauts de France).
  • Gustave Roussy : Classé 1er centre européen dans la lutte contre le cancer, Gustave Roussy constitue un pôle d’expertise globale entièrement dédié aux patients atteints de cancers. Source d’innovations thérapeutiques et d’avancées diagnostiques majeures, l’Institut accueille près de 50 000 patients chaque année et développe une approche intégrée entre recherche, soins et enseignement. Expert des cancers rares et des tumeurs complexes, Gustave Roussy traite tous les cancers, à tous les âges de la vie.
  • Les Instituts Carnot Curie Cancer, CALYM et OPALE : ces trois entités offrent aux acteurs industriels la possibilité de mettre en place des collaborations de recherche allant du plus amont (recherche cognitive) au plus aval (recherche clinique et valorisation industrielle / médicale) à l’échelle soit d’un établissement (Institut Curie pour Curie Cancer) ou d’un domaine (lymphome pour CALYM et leucémies et maladies apparentées pour OPALE).
  • Cancer Campus : Dans le cadre de sa mission de sensibilisation et de développement de la création d’entreprise, le biocluster francilien Cancer Campus implanté à Villejuif a lancé depuis 2014 deux programmes nationaux d’accompagnement spécifique des entrepreneurs en oncologie : « OncoEntrepreneur » et « Onconumérique », proposant ainsi plus de 60h de formation et d’accompagnement sur-mesure pour des projets de start-up ou d’entreprises déjà créées de biotech, medtech, e-santé ou numérique en oncologie.
  • LS LEAD : Créée en 2016, LS LEAD (Life Science Leadership School) propose une formation certifiante originale pour répondre aux besoins des professionnels du domaine des sciences de la vie. LS LEAD propose plus de 40 journées de formation dispensées par plus de 80 professionnels du secteur traitant de sujets opérationnels et de management spécifiques aux sciences de la vie. LS LEAD offre également l’accès à un réseau d’experts et partenaires pour supporter le développement de projets.

[1] Sources : Bray et al, Global cancer statistics 2018. CA: A Cancer Journal for Clinicians, 68: 394-424 ; Etude Institut Viavoice, 2017 ; Etude économique ASTERES, Février 2020 ; McKinsey report, Pursuing breakthrough in cancer drug development, 2018

→ En savoir plus : voir le site ONCONSTART